Communiqués de presse | Visa

New Detail

Les Européens font confiance aux banques pour les futurs paiements par authentification biométrique

22/09/2016

Press Release Image
  • Selon 84 % des Européens, les banques sont les institutions les plus fiables pour l’authentification biométrique des paiements.
  • Les Européens font davantage confiance aux banques qu’aux organismes publics pour ce qui concerne l’enregistrement de leurs informations biométriques (57 % contre 33 %).

Bruxelles, le 22 septembre 2016 : Visa Inc. (NYSE : V) – Selon une nouvelle enquête de Visa, les Européens font davantage confiance aux banques (57 %) qu’aux organismes publics (33 %) pour ce qui concerne la protection et l’enregistrement de leurs données biométriques, notamment les empreintes digitales et les scans d’iris.

À la question de savoir à quelles institutions ils feraient confiance si celles-ci leur proposaient l’authentification biométrique pour s’identifier, le pourcentage le plus élevé de répondants cite les banques (84 %) et les réseaux de paiement (78 %), qui obtiennent un score supérieur à celui des grandes marques en ligne (59 %) et des opérateurs de télécommunications mobiles (58 %).

Près de deux tiers des consommateurs (68 %) veulent utiliser la biométrie comme forme d’authentification des paiements. Plus le nombre d’Européens familiarisés à cette méthode va croissant, plus la confiance grandit. Le recours de plus en plus fréquent à l’authentification par empreintes digitales pour les paiements mobiles met au jour les avantages de l’authentification biométrique. C’est la raison pour laquelle 49 % des personnes sondées indiquent avoir la plus grande confiance en la reconnaissance d’empreintes digitales. Avec un score supérieur à celui de toutes les autres possibilités d’authentification biométrique, comme les scans d’iris (76 %) et la reconnaissance faciale (55 %), l’authentification par reconnaissance d’empreintes digitales (81 %) est également considérée comme la forme de paiement la plus sécurisée.

Dans un commentaire de l’étude « Paiements biométriques », Jean-Marie de Crayencour, Country Manager BeLux chez Visa, explique : « Cette révolution en matière de paiement offre d’énormes possibilités aux banques. Nous remarquons déjà que les banques, qu’il s’agisse de grands noms ou d’organismes de plus petite taille, cherchent à appliquer cette technologie à différentes applications, allant du test de reconnaissance vocale à la biométrie comportementale à des fins d’authentification. La confiance que témoigne le consommateur tant à l’authentification qu’à l’enregistrement de ses données biométriques crée, pour les banques, le cadre gagnant/gagnant idéal pour offrir un service plébiscité par le public, dont elles profiteront aussi.

Visa soutient déjà différentes institutions dans le développement de ces formes émergentes d’authentification. Nous continuons à jouer notre rôle en matière de transactions financières et restons neutres par rapport à la technologie utilisée, tout en collaborant avec nos partenaires bancaires pour garantir l’émergence de nouvelles formes d’authentification de paiements sûres, simples et discrètes. »

À propos de l’étude :

Visa a mandaté Populus pour la réalisation de l’enquête « Paiements biométriques ». Elle a été réalisée entre le 22 avril et le 6 mai 2016 dans 7 pays européens : Grande-Bretagne, Suède, Espagne, France, Allemagne, Italie et Pologne. L’échantillon comptait 14 236 répondants, avec environ 2 000 sondés dans chaque pays.